Du coton bio au Burkina Faso

Du coton bio au Burkina Faso

Le Burkina Faso inaugure une usine d’égrenage de coton bio

Le président burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré, a inauguré à Koudougou, jeudi 30 janvier, une usine d’égrenage de coton biologique présentée comme la première en Afrique de l’Ouest.

Érigée dans les locaux de la direction régionale de la Société des fibres et textiles (Sofitex), elle va permettre de transformer 130 tonnes de coton graines en fibres par jour, contribuant à consolider la durabilité de la filière biologique et l’autonomisation des femmes, qui représentent 58 % des employés du secteur.

« Le coton biologique est une production qui est en majorité réalisée par les femmes et les jeunes. Et nous avons constaté qu’il y avait une baisse de la quantité produite, parce qu’après la production, l’usine d’égrenage de coton bio n’existait pas, et cela freinait l’élan de ceux qui intervenaient dans le domaine », a expliqué le ministre du commerce, Harouna Kaboré.

« Le coton joue un rôle majeur dans la plupart des économies en Afrique de l’Ouest, car sa contribution est importante dans la formation de leur produit intérieur brut et il participe fortement à la lutte contre la pauvreté en milieu rural », a indiqué le président Kaboré. Selon lui, « le faible taux de transformation de “l’or blanc” limite drastiquement les perspectives de croissance économique et de création d’emplois pouvant être induites par cette filière ».

« Nous devons rapidement entamer le processus de transformation du coton sur place à travers des industries en phase avec les nouvelles technologies, afin de bénéficier des effets induits sur le reste de nos économies », a-t-il estimé. Pour ce faire, a-t-il précisé, les difficultés qui ont jadis entravé la dynamisation de l’industrie textile en Afrique, notamment l’accès au financement et le coût élevé de l’énergie, doivent être résorbées.

Jadis premier producteur de coton, le Burkina Faso, où la production représente 65 % des revenus des ménages ruraux, a été relégué au deuxième plan par le Mali. Au Burkina Faso, 180 000 producteurs récoltent en moyenne 607 000 tonnes de coton graines par an, selon la Sofitex. Sur cette production, la part de coton biologique ne représente que 2 %, soit moins de 12 000 tonnes.

(Article paru dans jeune Afrique.com)

Réunion des filleuls le 12 janvier 2020

La rencontre mensuelle des filleuls s’est tenue le 12 janvier 2020 au siège l’association « Solidarité Plus » sous la direction du Président de la structure à partir de 09 heures 30mn.

L’Ordre du Jour était le suivant :

  • Vœux du président aux filleuls ;
  • Mot de chaque filleul à l’endroit de son parrain/ marraine ;
  • Remise des pièces de rechange des vélos ;
  • Projection d’un film sur la santé de la reproduction.

Au premier point de l’ordre du jour, le Président a, après les salutations d’usage, présenté ses vœux aux filleuls et les a exhorté à plus d’efforts dans les études pour mériter l’accompagnement des parrains/ marraines qui se sacrifient pour eux. Il a ajouté qu’un bon résultat de chacun sera la traduction de leur reconnaissance au parrain/ marraine. Il a émis le vœu qu’à leur tour, les filleuls développeront cette chaine de solidarité née autour d’eux en contribuant à prendre en charge des enfants quand ils entreront dans la vie active.

A l’issue du propos du Président, chaque filleul a prononcé quelques phrases à l’adresse de leurs bienfaiteurs dans de petites vidéos.

Certains filleuls disposent de vélo pour aller à l’école du fait de la distance domicile- école ou de leurs performances scolaires. Après un an d’utilisation continue, certaines pièces s’usent. Sur la base du besoin exprimé par chacun d’eux, les pièces de rechange sont mises à leur disposition.

Les filleuls ont eu droit à une séance de sensibilisation sur la santé de la reproduction dans le film qui leur a été projeté. Avec le film « Dire non franchement vrai » nous avons abordé les thèmes suivants :

  • La grossesse précoce : causes et conséquences ;
  • Le harcèlement sexuel ;
  • Les moyens de contraception : naturel, mécanique et Contraceptifs Oraux Combinés ;
  • VIH/ SIDA : mode de transmission, prise en charge, vivre avec le VIH.

Dans les « Divers », Aguirata KABORE et Loubabatou OUEDRAOGO ont sollicité des ressources financières pour s’acquitter des frais de participation aux cours de soutien organisés par leurs professeurs de sciences physiques et de chimie.

La séance a été levée 14 heures. La prochaine rencontre est programmée au 16 février 2020.

Mafé

Un incontournable…


Ingrédients :

  • 3 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 2 carottes
  • 1 morceau de chou blanc ou de chou chinois
  • 1 petite boîte de concentré de tomate
  • 1 petite boîte de tomates pelées concassées
  • sel, poivre, piment de cayenne
  • 3 feuilles laurier, 1 branche de thym
  • 1 citron vert
  • 2 cubes de bouillon
  • 4 cuillères à soupe de beurre d’arachide
  • 1 kg de viande de bœuf (ou tout autre viande) coupé en gros dés comme pour le bourguignon  

Préparation :

Faire revenir à feu vif la viande de bœuf dans une cocotte avec 2 cuillères à soupe d’huile. Puis retirer les morceaux et les mettre de côté.

Dans la cocotte, faire revenir à feu doux les oignons hachés. Quand ils sont cuits, ajouter l’ail écrasé, les 2 cubes de bouillon émiettés, les tomates concassées, le concentré de tomate dilué avec 3 cuillères à soupe d’eau chaude, le jus de citron vert et les condiments.

Pendant ce temps, découper en fines lamelles les carottes et émincer le chou pour les ajouter dans la cocotte. Poursuivre la cuisson à feu doux 15 minutes et ensuite ajouter la viande pour une cuisson de 30 minutes. Entre temps vous aurez délayé le beurre d’arachide avec un verre d’eau très chaude afin de l’ajouter dans la cocotte. Laisser mijoter.   Servez le mafé avec du riz ou une purée de pommes de terre.

C’est encore meilleur réchauffé le lendemain !

Riz au gras

Le titre est peu flatteur, pourtant, c’est un excellent plat !

Ingrédients :

  • 700 g de viande (au choix)
  • 1 petit chou blanc
  • 2 oignons
  • 4 tomates
  • 3 carottes
  • 1 petite boîte de concentré de tomates
  • 5 cuillères à soupe d’huile
  • 1 gousse d’ail
  • 1 citron
  • 2 cubes de bouillon
  • 5 verres de riz

Préparation : Découper la viande en gros cubes. La faire revenir dans l’huile chaude avec les oignons coupés en rondelles et une gousse d’ail écrasée. Laisser cuire environ 7 minutes puis ajouter les tomates coupées en petits morceaux et le concentré de tomates dilué dans un verre d’eau chaude avec les deux cubes de bouillon émiettés.

Couper les carottes en rondelles, le chou en fines lamelles et les ajouter à la viande avec le jus d’un citron et un litre et demi d’eau. Couvrir et laisser cuire à feu moyen pendant 45 minutes.

Enlever les légumes et la viande et les réserver. Les remplacer par le riz lavé. Laisser cuire 20 minutes à feu doux. Servir le riz et la viande avec les légumes dans un même plat.

Autres possibilités : Si vous avez une épicerie “tropicale” à proximité, vous pourrez ajouter des petites aubergines africaines blanches ou vertes dont le goût n’a rien à voir avec les nôtres ! Un petit piment en fin de cuisson, c’est bien aussi.

Poulet Yassa

Ce n’est pas typique du Burkina, plutôt du Sénégal, mais c’est tellement bon !
 

Ingrédients :

  • 1 poulet découpé en morceaux ou 4 belles cuisses
  • 150 g de moutarde
  • 3 cuillères à soupe d’huile
  • 6 citrons verts ou 4 jaunes
  • 1 kg d’oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cube de bouillon
  • 4 feuilles de laurier

Préparation :

Enduire les morceaux de poulet avec 100 g de moutarde. Les placer dans un saladier dans lequel vous ajouterez le jus des citrons et 1/2 citron coupé en fines rondelles, quelques oignons émincés et le laurier. Laisser reposer 3 heures au frais, voire une nuit. Les retourner de temps en temps afin qu’ils s’imprègnent bien du jus des citrons.

Placer les morceaux de poulet sur une plaque allant au four et faire griller le poulet pendant une trentaine de minutes sous le grill du four.

Émincer les oignons et l’ail restant, les faire suer à l’huile d’arachide pendant quelques minutes mais sans les faire griller.

Ajouter les morceaux de poulet grillé, le restant de moutarde et mélanger. Mouiller à l’eau froide jusqu’à hauteur du poulet, émietter les cubes de bouillon et laisser mijoter entre 20 et 30 minutes à petit frémissement.

Rectifier l’assaisonnement avant de servir avec du riz blanc ou de l’igname.

Réunion des filleuls le 15 décembre 2019

Débutée à 9 heures, la réunion avait à son ordre du jour les points suivants :

  • Les besoins des filleuls ;
  • Divers

Deux besoins ont été exprimés par les filleuls :

  • Les pièces de rechange des vélos qu’ils utilisent pour aller à l’école ;
  • Besoins alimentaires.

La saison hivernale n’a pas été reluisante pour tout le monde. En effet, avec les effets des changements climatiques, les agriculteurs ne savent plus quand commencer les semis et bien d’entre eux n’utilisent pas des semences adaptées. Beaucoup utilisent des semences à cycle long ; le temps des pluies s’écourtant année après année, ils ne récoltent pratiquement rien car les spéculations n’arrivent pas à maturité.

De nombreux élèves ne pourront pas se nourrir convenablement d’ici à la mi-mars. Ils sollicitent alors leur inscription à la cantine scolaire pour être dans de bonnes conditions d’études.

Pour les pièces de rechange des vélos, la liste s’établit comme suit.

IDENTITÉS Type de vélo Pneu Chambre à air
COMPAORE Rasmata bila 26 2 2
KABORE Adama 26 2 2
KABORE Adèle 27 2 2
KABORE Aguirata 26 2 2
KABORE Djemilatou 27 2 2
KABORE W Fidèle 26 2 2
KABORE Abdul Gafarou 27 2 2
KABORE Lamoussa Marceline 26 2 2
KABORE Marina


KABORE Nassirou 27 2 2
KABORE W. Nourou VTT 1 2
KABORE Safietou 27 2 2
KABORE R. Joelle Sonia


KABORE Synthia 27 2 2
OUEDRAOGO Loubabatou 27 2 2
OUEDRAOGO Nassirou 27 2 2
OUEDRAOGO Pascaline 26 1 2
SOUDRE Alain 27 2 2

Dans les « Divers », KABORE Aguirata a rappelé qu’elle avait demandé des annales de mathématiques, et Nassirou KABORE a signalé que la calculatrice scientifique qu’il a reçue est en panne et qu’il en sollicitait une autre.

L’ordre du jour étant épuisé, la séance a été levée à 11 heures 20mn.

Réunion des filleuls le 19 novembre 2019

La rencontre mensuelle avec les filleuls initialement programmée le 10 novembre 2019 s’est finalement tenue le 11 novembre 2019 à cause d’un contre-temps.

L’ordre du jour était le suivant :

  • État des difficultés rencontrées par les filleuls ;
  • Les besoins urgents des filleuls ;
  • Divers.

Au premier point, il s’est agi de savoir si des filleuls étaient toujours confrontés à un problème d’accès aux classes après le paiement des frais scolaires et/ou manquaient de certaines fournitures pour suivre les cours. Aucune difficulté majeure n’a été soulevée .

Pour les besoins, deux types ont été posés. Il s’agit pour quelques uns d’un besoin de cours d’appui exprimé par les élèves en classe d’examen. D’autre part, la grande majorité a demandé à disposer d’une nouvelle tenue scolaire pour leur éviter la lessive quotidienne. Un artisan-tailleur a été mis à contribution pour solutionner cette question. En effet, il a pris l’engagement de trouver le tissu, de coudre et de mettre à la disposition les tenues pour les élèves qui en ont exprimé le besoin. Il accepte d’attendre le paiement des frais quand l’association disposera de fonds.

Aguirata KABORE, Tl C- Sonia Joelle W. KABORE, 3ème – Rasmata Bila COMPAORE, Tl A sont celles qui ont exprimé le souhait de bénéficier de cours de soutien. Pour la tenue scolaire, les élèves dans le besoin sont consignés dans le tableau ci-dessous.

Nom et Prénoms Besoins Nom et Prénoms Besoins
KABORE W. Nourou 01 chemise + 01 pantalon KABORE W Joelle Sonia 01 jupe + 01 chemise
KABORE Abdul Gafarou 02 pantalons OUEDRAOGO Rosalie 01 jupe + 01 chemise
KABORE W. Fdèle 01 chemise + 01 pantalon OUEDRAOGO Pascaline 01 chemise + 01 pantalon
KABORE L. Edwige 01 chemise + 01 pantalon SOUDRE Alain 01 chemise + 01 pantalon
COMPAORE Rasmata Bila 01 chemise + 01 pantalon KABORE Aguirata 01 jupe + 01 chemise
KABORE Marina 01 chemise + 01 pantalon KABORE Safieta 02 jupes

Dans les « Divers », la question de la propreté du siège de l’association a été évoquée ; en cette fin de la saison hivernale, les herbes ont repoussé après les différents nettoyages réalisés pendant les vacances. La date du Dimanche 08 Décembre 2019 a été retenue pour le nettoyage du local tenant lieu de siège de l’association, où nos rencontres mensuelles sont réalisées.

La prochaine rencontre est prévue pour le 08 Décembre 2019.