Lettre aux parrains

Zorgho le 18 août 2020

Chères marraines et chers parrains,

Nous voici encore au seuil d’une nouvelle année scolaire. Et comme d’habitude, c’est avec un très grand plaisir que nous vous écrivons pour vous dire encore notre grand merci mais aussi pour vous donner de nos nouvelles au plan scolaire, politique et sécuritaire notamment.

Au plan scolaire, le pays a connu beaucoup de difficultés car avec la fermeture des classes dans certaines de nos provinces suite aux attaques terroristes, s’est ajoutée la pandémie du corona virus qui a entraîné la suspension des cours. D’importantes négociations ont eu lieu avec les acteurs sociaux pour une clôture consensuelle des différentes années scolaires. C’est ainsi que les examens du Brevet et du bac ont pu se dérouler .

Au plan politique, le pays est en précampagne pour les élections couplées (présidentielles et législatives) du 22 novembre prochain. Le pays risque d’enregistrer un nombre record de candidats à la présidentielle, vu les nombreuses manifestations d’intentions.

Au plan sécuritaire, c’est loin d’être stable… Aux tentatives de susciter des conflits communautaires, les terroristes procèdent actuellement à des tueries sauvages de civils et à des enlèvements de leadeurs communautaires ou religieux. Le nombre de déplacés internes avoisine le million et tous ne sont malheureusement pas encore pris en charge, ni par l’État, ni par les ONG internationales. Le tableau n’est guère reluisant comme vous le constatez mais le moral est bon et dans la conviction que l’hydre terroriste sera vaincu.

Les populations sont en pleine campagne hivernale (comprenez en période de récolte agricole), laquelle a accusé un mois de retard environ en raison d’une météo très perturbée.

Nous osons espérer que nous connaitrons de bonnes récoltes, des élections paisibles avec des résultats acceptés par tous, afin de réaliser l’union nécessaire au combat que nous imposent les terroristes.

Dans l’attente, nous réitérons notre gratitude pour les efforts inévaluables que vous consentez en faveur de vos filleuls, dont certains seraient totalement”perdus” n’eut été votre accompagnement.

Puisse le Tout Puissant vous assister afin que cette grande marque de solidarité, d’amour et de partage prospère toujours.

Merci et à très bientôt,

Le président, Alexis Kabore